Skip to content

Marie-Josée Lord

17 février 2011

Il y a environ 2 semaines, j’ai reçu un appel du rédacteur en chef du magazine culturel bien connu, VOIR, qui me proposait de photographier la chanteuse Marie-Josée Lord pour la couverture de cette semaine.

Naturellement, j’étais emballé comme jamais, mais aussi inquiet! À vrai dire, j’adore son contenu, sa ligne éditoriale, son visuel et l’ensemble de ce qui fait le Voir, le plus grand culturel au Québec.

Pour leurs couvertures ils font souvent appel à des photographes qui sont parmi mes préférés et qui la majorité du temps livrent des résultats hallucinants. Donc, pour moi qui suis un nouveau venu sur la scène artistique et photographique montréalaise, c’était un défi de taille et assez intimidant.

Depuis que je fais de la photo, j’ai eu la chance de photographier plusieurs artistes importants et que j’admire, mais la plupart du temps c’était des musiciens qui étaient très ouverts sur leurs positions et leur image. Pour ce contrat-là, j’étais devant le classicisme à l’état pur. L’opéra. L’opéra, c’est en fait la branche classique traditionnelle de la musique classique. C’est quasi orthodoxe comme discipline. Le mandat que je me suis donné était donc de ramener la nouvelle diva du Québec à une image et un look plus démocrate et près de la population qui sont moins touchés par cette branche de la musique classique.

Heureusement, j’avais le bon sujet. Marie-Josée Lord qui est de plus en plus présent dans les médias, est ce type d’artiste qui dit ce qu’elle veut et qui ne se bloque pas pour s’exprimer malgré le milieu quelque peu rigide dans lequel elle oeuvre.

J’ai donc voulu faire ressortir la personnalité éclatante et éclatée de Marie-Josée par son sourire et son côté bon vivant.

Voici ce que ça donne!

En photographiant la couverture de Voir, j’ai appris énormément. J’ai appris qu’on ne fait pas une couverture avec un artiste important de la même façon qu’on va le photographié pour une photo à l’intérieur d’un magazine.

Les barèmes et l’audace ne sont pas les mêmes pour la simple et bonne raison que les répercussions seront beaucoup plus importantes.

Ce fut une expérience intense et vraiment très enrichissante!

 

 

Regardez le behind the scene du shooting sur : http://voir.telequebec.tv/

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. coumarane permalink
    17 février 2011 1:32

    Ce site est très informatif.
    Merci.Continuez!

  2. 20 février 2011 5:06

    Good Job Raph!!

  3. 24 février 2011 8:56

    Je t’ai découvert dans l’émission de celui que je préfère, Diaz, à TéléQuébec. Je t’ai trouvé bon. Beau boulot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :