Skip to content

Urbania – Les Bébés

5 octobre 2011

Tout a commencé dans un brainstorm.

Fallait se présenter aux quelque 15 personnes assises autour de la table. Je me sentais un peu comme dans un meeting des AA. Je me dis que ce ne sera pas si pire, la plupart des gens autour de la table sont sûrement un peu dans ma situation. J’étais le premier à parler.

Je me lève debout et lâche une bombe. « Salut moi c’est Raphaël Ouellet et j’haïs les bébés. »

J’ai réalisé que :

1- Tout le monde n’était vraiment pas dans ma situation.

2- 3 filles étaient en train de me regarder avec dégoût.

3- Dire ça devant la rédactrice en chef, à qui la job est d’engagé les collaborateurs du magazine, qui a pour thème « Les Bébés », n’était pas l’idée du siècle.

4- L’ambiance était froide.

5- L’ambiance était très froide.

Bref, après 8 soupirs, un haut-le-coeur, quelque 15 aines de jugements et un silence aussi lourd que la personne que j’ai photographié pour le spécial Gros, la deuxième personne prend la parole. Merci Bon Dieu, c’est fini.

Environ 2 semaines plus tard, je reçois un appel du magazine, qui me demande de shooté en lien avec le thème, le band Les B.B. Merci Bon Dieu, ça a marché!

On se rassoit ensemble, on sort des idées pour le band qui à première vue, était un peu réticent à vouloir faire un shooting photo qui ne serait pas promotionnel.

On en tire 2 concepts :

1- Prendre les B.B dans des pots de fleurs avec des déguisements de tournesol pour faire un rip-off cheap et low-fi de la malheureusement célèbre photographe de bébé Anne Geddes.

2- Prendre les B.B sur un grand cheval blanc. Question de ressusciter les parfums du passé(lol) et d’enfin voir ce foutu cheval.

3- On sait que le premier concept ne passera pas, on commence à travailler sur le 2e.

Comme je partais pour un peu plus de 2 semaines en Europe, j’ai appelé mon amie productrice Joëlle Raymond, qui a fait une job d’ENFER. Genre, plus parfait que ça, elle le shootais à ma place.

Après avoir cassé les oreilles jusqu’à manquer me faire égorgé dans la nuit par ma copine parce que je chantais les tounes back-to-back, c’était le temps de revenir au pays et de shooté 2 jours plus tard.

Arrivés au ranch, mes assistants sont déjà là en train de préparer le matériel dans l’écurie. On installe notre QG dans la salle à dîner, les gars se font maquiller, le cheval se fait brosser, laver, cirer les sabots. La styliste Marie-Kim Mercier débarque avec ses 18 valises de stock, elle a fait un travail remarquable.

Les gars enfilent leurs skinny jeans blanc, me regarde, regarde la styliste, se regardent, me regarde, regarde la styliste… On a eu le droit à un beau « Tabarnak, voulez-vous vraiment qu’on aie d’l’aire fif de même? ». Je les regarde en riant, « 99,9% du temps, je porte des jeans beaucoup plus serrés que ça, je te promets, je suis hétéro ».

Bon, c’était pas gagné d’avance, mais ça a suffi.

Le café arrive, Patrick lâche un « yé où le sel? » Je texte ma blonde et Catherine. Malade.

Pendant près de 20 minutes, on a été moi, mes assistants et la propriétaire de Mindy le cheval, dans le manège pour faire sentir le matériel au cheval. Sens le fond, les trépieds, la caméra, toute la fine équipe. Après avoir nettoyé 4 fois ma lentille (Mindy le cheval trouvait qu’elle sentait ben bonne apparemment), on fait des tests avec le cheval seul pour voir comment il réagissait aux différents flashs.

Génial tout fonctionne.

Je dois l’admettre, au départ c’était Patrick qui était supposé être sur le cheval. Par contre, Mindy à cru bon partir à courir dans tous les sens à la minute où il embarquer dessus. Je ne sais pas si vous avez déjà fait de l’équitation, mais un cheval sans selle et sans brides, ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à contrôler. Patrick a finalement réussi à s’éjecter du cheval, sans rien de cassé. Il n’a même pas sali ses pantalons blancs. C’était un genre de rodéo … Par contre, hors de question qu’il rembarque sur le cheval. François s’est prêté au jeu, tout est bien qui finit bien.

Finalement, les gars ont été hyper généreux de leurs temps et vraiment cool. Ça été un shooting extraordinaire grâce à toutes les personnes mentionnée ci bas!

P.S : L’article est vraiment très très cool. Acheté le, vous allez avoir ben du fun!

Magazine : Urbania

Productrice : Joëlle Raymond

Photographe : Raphaël Ouellet

Stylisme : Marie-Kim Mercier @ Gloss

Maquillage et cheveux : Mélanie Savard et Pénélope Bourgeois

Assistants photographe : Luc-Vincent Ouellet et Bruno Guérin

Ranch : Hippobrome

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. Maribelle permalink
    6 octobre 2011 1:03

    wowwwwwww ♥

  2. Maribelle permalink
    6 octobre 2011 1:04

    Francois Jean trop sua coche…………………………… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :